• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Les stades du développement de la numératie

Partie 1

Nouveau-né à l’âge de 4 mois

  • Peut faire la différence entre des images de deux et de trois points.
  • Peut immédiatement « voir » qu’il existe deux ou trois points sur une page, même si la capacité à compter n’est pas encore développée.
  • Est surpris quand une marionnette fait plus que le nombre de sauts qu’il a l’habitude de voir.

L’âge de 5 à 6 mois

  • Peut reconnaitre qu’un pot qui est à moitié plein de jus est différent d’un pot plein.
  • Est surpris de voir trois jouets quand il ne devrait y en avoir que deux.
  • Peut faire la différence entre deux grands ensembles de jouets si l’un des ensembles compte au moins deux fois le nombre d’éléments que l’autre; par exemple, peut voir qu’un ensemble de 12 jouets est différent d’un ensemble de 24 jouets.

L’âge de 9 à 12 mois

  • Peut faire la différence entre deux grands ensembles de jouets, même si les ensembles sont presque de la même taille; par exemple, peut voir qu’un ensemble de huit jouets est différent d’un ensemble de 10 jouets.

L’âge de 12 à 18 mois

  • Quand il s’agit de petits ensembles de blocs, il peut apprendre à choisir le plus petit des deux ensembles.

L’âge de 2 ans

  • Peut apprendre certains mots-nombres.
  • Sait que les mots-nombres sont importants.
  • Désigne les jouets avec les mots-nombres.

L’âge de 2 à 3 ans

  • Sait que quand un bonbon est soustrait de deux bonbons, il en reste un.
  • Sait que quand un bonbon est ajouté à deux bombons, ils devraient y en avoir trois en tout.
  • Essaie de compter en utilisant les mots-nombres, même si ceux-ci ne sont pas souvent dans l’ordre exact. 
  • Utilise les mots-nombres dans le même ordre lorsqu’il compte des objets; même si cet ordre n’est pas nécessairement le bon. 
  • Peut apprendre à réciter les mots-nombres de 1 à 10.
  • Peut représenter 1 et 2 en se servant de ses doigts.
  • Peut répartir huit jouets entre deux enfants en utilisant la stratégie « un pour moi, un pour toi ».
  • Apprend à choisir la « première » et la « dernière » personne dans un rang.

Partie 2

L’âge de 3 à 4 ans Dates/Remarques
  • En comptant les objets, il sait que le dernier mot-nombre qu’il a dit répond à la question « Combien y en a-t-il? ».
 
  • À trois ans et demi, donne systématiquement les réponses correctes aux problèmes d’addition et de soustraction qui traitent de petites quantités; par exemple, 1 + 2 et 3 - 2, en utilisant des objets concrets (matériel de manipulation) ou en montrant du doigt l’image de la bonne réponse; par exemple, si on lui donne σσ joint à σ, peut montrer du doigt σσσ.
 
  • Sait qu’un tas de sable devrait avoir l’air plus gros lorsqu’on y a ajouté du sable.
 
  • Reconnait les numéros composés d’un chiffre.
 
  • Peut répartir en parts égales dix jouets entre cinq enfants et sait que les enfants ont chacun une part égale.
 
  • Peut apprendre à compter de 1 à 30.
 
  • Mesure les longueurs en comparant directement deux objets; par exemple, « ce livre à la même longueur que mon bras ».
 
  • Représente 5 en utilisant les doigts.
 

 

L’âge de 4 à 5 ans Dates/Remarques
  • Apprend à compter dans le sens décroissant à partir de 5.
 
  • Comprend et utilise les termes ordinaux: « premier » « deuxième », « troisième », « quatrième » et  « cinquième ».
 
  • Utilisant du matériel de manipulation, il peut trouver la réponse à un problème simple d’addition ou de soustraction sous forme d’énoncé avec un total de 5, et plus tard jusqu’à 10; par exemple, « j’avais trois poupées et j’en ai eu quatre de plus pour mon anniversaire. Combien en ai-je maintenant? ».
 
  • Apprend à compter dans le sens décroissant à partir de 10.
 
  • Apprend à compter par dizaine (10, 20, 30...), et plus tard par 5 et par 2.
 
  • Peut écrire les numéros comportant un chiffre.
 
  • Peut commencer à compter dans le sens croissant à partir des nombres autre que 1; par exemple, « 7, 8, 9, 10 ».
 


Partie 3

L’âge de 5 à 6 ans Dates/Remarques
  • Peut répartir de grands ensembles (20 éléments et plus) en parts égales entre cinq personnes.
 
  • Sait quel nombre est le suivant jusqu’à 9.
 
  • Sait que la distance entre deux objets ne change pas à moins qu’on ne déplace les objets.
 
  • Peut apprendre à compter dans le sens décroissant à partir de 20.
 
  • Sait que si Marie est plus grande que Josée, et Josée est plus grande que François, alors Marie est plus grande que François aussi.
 
  • Sait qu’un paquet de dix bâtonnets de bois est pareil à dix bâtonnets de bois individuels.
 
  • Compare la longueur de deux objets en utilisant une ficelle.
 
  • Représente jusqu’à 10 en utilisant ses doigts.
 
  • Comprend et utilise les termes ordinaux; « premier », « deuxième »…, jusqu’à « dixième ».
 
  • Connait les doubles jusqu’à 10, par exemple, 2 et 2 font 4, 3 et 3 font 6.
 
  • Peut apprendre à compter jusqu’à 100.
 
  • Reconnait qu’il y a cinq jouets dans un ensemble sans les compter.
 
  • Désigne et compare des objets et en parle en utilisant les mots tels que « plus grand », « plus court », « plus « gros », « plus épais », « plus large », « plus long ».
 
  • Lit les mots-nombres jusqu’à 10; par exemple, il peut lire « un », « deux » et ainsi de suite.
 
  • Peut apprendre à commencer le comptage à partir de n’importe quel chiffre entre 2 et 18; par exemple, « 13, 14, 15, 16, 17… ».
 
  • Comprend qu’un tas de 18 bâtonnets de bois est le même qu’un tas de dix bâtonnets de bois plus huit bâtonnets de bois individuels.
 

Source : Adapté de Les stades du développement de la numératie de la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance.