• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Vingt stratégies pour l’apprentissage et l’inclusion
d’élèves de la 4e à la 6e année en mathématiques

 en situation de grand retard scolaire

Préparation à l’arrivée de l’élève
1. Je développe mes connaissances de la clientèle (retard scolaire, vécu de réfugié, etc.).
2. Je regroupe les ressources qui pourraient être utiles pour répondre aux besoins des enfants ayant un vécu de réfugiés.
3. Je prépare l’arrivée de l’élève dans la classe.
Évaluation diagnostique de l’élève
4.  J’évalue les connaissances et les habiletés mathématiques de l’élève dans la langue de scolarisation (le français).
5.  Je crée le profil de l’élève et de ses besoins d’apprentissage.
6.  Je détermine l’approche générale à adopter pour faciliter la mise à niveau de l’élève.
Approche pédagogique et langagière
7. Je choisis des approches pédagogiques en fonction des besoins spécifiques de l’élève.
8. Je différencie la pédagogie à des moments propices pour l’acquisition de termes ou de concepts spécifiques.
9. J’intègre des activités et des stratégies d’apprentissage diversifiées.
10. Je renforce la langue maternelle de l’élève (à l’aide d’un parent, d’un tuteur, d’un jeu vidéo, etc.)
Approche inclusive
11. J’inclus l’élève dans le groupe.
12. Je crée un partenariat avec les parents (foyer).
13. Je fais du jumelage.
14. Je sensibilise le groupe au vécu de réfugié.
15. Je recours à des services d’appui pour m’aider dans ma tâche (équipe-école, interprète, bénévole, organisme de soutien, etc.)
Suivi de l’élève
16. J’évalue régulièrement les compétences et les acquis de l’élève en fonction de son profil.
17. Je fais des ajustements pédagogiques en fonction des besoins d’apprentissage de l’élève.
Dossier sommaire de l’élève
18. J’identifie les acquis, les progrès de l’élève et les habiletés non maitrisées en mathématiques.
19. Je discute avec les parents du portrait global de leur enfant.
20. Je soumets un dossier détaillé aux intervenants scolaires concernés.