• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Ressources littéraires et audiovisuelles complémentaires

Les œuvres de fiction (autobiographies et romans) présentées ci-dessous explorent le thème de la migration forcée. Les sources documentaires (films et sites Web) présentent des portraits de personnes réfugiés et l’apport des immigrants dans la société canadienne.

Cliquez sur certains titres pour obtenir plus de détails sur le contenu et la publication.

Les œuvres sont présentées selon trois catégories : jeunes adultes, adolescents et enfants.

Jeunes adultes

Ressources-Ru

 

Ru : un récit autobiographique exemplaire d’une Vietnamienne.

Kim Thú nait le Saigon en 1968, pendant l'offensive du Têt. À 10 ans, sa famille et elle fuyaient le Vietnam, cachés dans la cale d'un bateau. Après avoir vécu quatre mois en Malaisie dans un camp de réfugiés, ils se sont installés à Granby au Québec, autant dire sur une autre planète.

Ce premier roman raconte, au fil de la mémoire, ses souvenirs pêlemêle.

Note : Le livre effleure le thème de l’agression sexuelle.

Suggestion : Visionner un film de l’ONF qui raconte la traversée de « boat people » au Canada en cliquant ICI.


Ressources-Lovelie-DHaiti

Lovelie D’Haïti, de Sylvain Meunier, Tomes 1-2 et 3 : 2003, 2006 et 2008 – 352 pages, 440 pages et 288 pages.

Lovelie d’Haïti est une trilogie qui raconte le destin d’une jeune haïtienne exilée au Québec par ses parents qui espèrent pour elle un avenir meilleur. Dans le premier tome, Lovelie est arrachée à sa famille et à sa terre natale pour être placée dans une famille haïtienne à Montréal qui la traite en esclave. Le deuxième tome parle de l’arrivée des parents en terre québécoise alors qu’Haïti est à feu et à sang. Dans le troisième tome, Lovelie semble mener une vie heureuse sur sa terre d’accueil, mais des drames planent sans cesse sur ses jours…

Thèmes : prostitution juvénilepréjugé racialintégration socialegang de ruefamille d'accueil

Note : Il est possible de feuilleter les premières pages des ouvrages en cliquant sur les liens suivants :


Ressources-SeulementAttendre

Seulement attendre et regarder d’Elena Botchorichvili, 2012 – 104 pages

Une communauté de gens réfugiés issus de pays ex-postcommunistes squattent la demeure d’un ethnolinguiste au sommet du mont Royal. Même si chaque personne réfugiée occupait une position différente dans son pays d’origine, le groupe réussit à tisser des liens égalitaires dans ce nouveau contexte. Dans ce roman, l’auteure trace un portrait mordant de l’immigration où s’entremêlent vérités et indicibles émotions.


Ressources-LesErytheens

Les Érythréens

Ce récit retrace la vie de quelques Érythréens qui tentent de vivre dans leur pays ou qui ont fui l'Érythrée (pays de l’Afrique de l’Ouest au nord de l’Éthiopie) et sa dictature, au péril de leur vie et de terribles épreuves.

Les personnes réfugiées se réinstallent en Suède, aux États-Unis ou au Canada, mais restent encore sous le contrôle des « moustiques », tout en sachant que la vie de leur famille restée au pays est en danger. Un ouvrage enrichissant, écrit dans une langue superbe, qui se lit comme un long reportage de magazine d'actualité.


Ressources-ExilmMonPays

L’Exil est mon pays d’Isabelle Alonso, 2006 – 352 pages.

Dans ce roman largement autobiographique, une fillette raconte le parcours de ses parents réfugiés espagnols, venus en France, pour échapper à la dictature de Franco. Avec ses mots d'écolière, elle explique comment, à peine arrivés, ils durent démarrer une nouvelle guerre, non plus pour leurs idées, mais pour leur identité. L’auteure raconte surtout comment une enfant survit au déracinement.


Ressources-LunesBrimanes

Lunes birmanes de Sophie Ansel et Sam Garcia, 2012 – 189 pages.

Lunes birmanes est une œuvre de fiction qui cache de vrais visages. Pour des raisons de sécurité, l’auteure a changé l’identité des personnages, des gens réfugiés qui ont réellement vécu les évènements présentés. Depuis des années, la Birmanie est dirigée par des dictatures militaires violentes qui violent les femmes à répétition, kidnappent des enfants et les utilisent comme du bétail. Ceux qui tentent de fuir le pays sont emprisonnés et torturés, ou tout simplement tués. Pour les exilés qui réussissent à passer en Malaisie ou en Thaïlande, le sort n’est guère plus heureux. La misère, l’épuisement, la pauvreté les rendent des proies faciles pour le trafic d’êtres humains.

Adolescents (pour les 14 et 15 ans)

Ressources-LeauDeLaLiberte

L'eau de la liberté / Doan : du Vietnam au Québec 151 p. 1984

Une réfugiée vietnamienne de 15 ans raconte ce qu'elle a vécu avec son frère lorsqu’ils ont été adoptés par des Québécois. Un récit qui informe non seulement sur la situation de toute personne réfugiée, mais qui réaffirme également le droit de tout être humain à la vie.


Ressources-MaMereEstTutsi

Ma mère est Tutsi, mon père Hutu. Pierre Roy (2007) 128 p.

Âge de lecture : 13 ans et plus

Le père de Vincent, un Hutu, a participé au génocide au Rwanda en 1994. Installée au Canada chez un parent, la famille rwandaise attend de recevoir son statut de réfugiée. Vincent, le jeune héros, décrit avec efficacité les faits qui ont mené au génocide. Une lettre adressée aux autorités en immigration est chargée d’émotions. Un dernier revirement attend le lecteur!

Thèmes : génocide, immigration, rapport interculturel, haine, compréhension.

Note : Le livre décrit des scènes de violence et aborde le thème de l’agression sexuelle.


Ressources-PrisonniersDeLaGrandeForet

Prisonniers de la grande forêtAnya Soloniuk, fille d'immigrants ukrainiens, Spirit Lake, Québec

MARSHA SKRYPUCH, l’auteure, dont le grand-père a vécu l'internement des Ukrainiens en Alberta, s'est rendue à Spirit Lake au Québec afin d'effectuer ses recherches pour écrire ce roman portant sur les Ukrainiens du Canada. Au cours de la Première Guerre mondiale, ces derniers ont été déclarés « sujets de pays ennemis » avant d’être envoyés dans des camps d’internement.

Thèmes : Première guerre mondiale, journal intime, adolescence, famille, violence et guerre

Pour lire un extrait, cliquez ICI.


Ressources-AlexisDHAiti

Alexis d’Haïti, Marie-Célie Agnant (1999) 144 p. Les Éditions Hurtubise - Alexis d'Haïti

Âge de lecture : 12 ans et plus


Dans un petit village haïtien près de Port-au-Prince, des militaires arrêtent le père d'Alexis après l'avoir battu devant lui et sa mère Janine. Celle-ci se résigne à s’exiler avec son fils de onze ans. Le bateau sur lequel ils s’embarquent échoue à Key West en Floride. La police américaine incarcère les voyageurs clandestins dans un camp de réfugiés. Alexis désespère, puis trouve enfin l'énergie de se battre pour vivre libre et en sécurité. Le roman présente la perception d'un jeune adolescent confronté aux atrocités dont sont victimes des milliers d'innocents sur la planète. La suite du roman s’intitule Alexis, fils de Raphaël.

Enfants

Ressources-EnfantVolee

Enfant volée : un récit bouleversant d’une jeune juive.

Âge de lecture : 12 ans et plus


Après avoir passé cinq ans dans un camp de réfugiés, Nadia Krawchuk arrive au Canada à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Des souvenirs troublants et des cauchemars viennent hanter son esprit (les nazis, Hitler…)


Ressources-LeMystereDeLaLucarne

Le mystère de la lucarne, Paul Bosc (2009) 78 p.

Le Mystère de la lucarne | Les Éditions des Plaines

L’arrivée de voisins d’origine vietnamienne intrigue Chanelle. Que peuvent-ils bien cacher dans le grenier? Que laisse entrevoir la lueur qui se dégage de leur lucarne? Se peut-il que Chanelle puisse se faire de nouveaux amis? Un regard humain et touchant posé sur les difficultés de l’immigration et les aléas de la clandestinité. Un roman sensible où se mêlent curiosité et compassion.

Un guide pédagogique


Ressources-Aixa

Châteaux de sable de Florence Bolté – 2000 - 49 pages

Pour les 3 à 7 ans

Aïxa, une jeune Créole, vit dans une maison coquette au bord de la mer. Mais un jour, la petite famille doit quitter Haïti parce que le père a des opinions opposées à celles du gouvernement. Aïxa est triste, car elle doit quitter un pays et des amis qu’elle aime. Pour la consoler, son père lui dit qu’elle pourra faire de beaux châteaux de neige dans son pays d’accueil. Après une longue envolée, Aïxa arrive au Canada sous un ciel enneigé, illuminé par des milliers de sapins, à l’approche de Noël.

Les illustrations aux couleurs attrayantes et expressives permettent aux enfants de bien suivre l’histoire. On retrouve un jeu éducatif à la fin de l’album.

Autres titres possibles pour le primaire


Ressources-MoiDieuxMerci

Moi Dieu Merci qui vis ici, Thierry Lenain (2008)
Album à partir de 5 ans

Dieu Merci, un Angolais, a dû fuir son pays d’origine ravagé par la guerre civile. Débarqué en France, l’exilé raconte son trajet, ses blessures, son passage par l’hôpital et la prison, les difficultés et les raisons de son exil.


Ressources-Adama

Adama ou la vie en 3D, Du Mali à Saint-Denis, Valentine Goby (2008)
Album à partir de 5 ans

Adama est né et vit en France et ne connait rien de son pays d’origine, le Mali. Mais les circonstances amènent Adama à accompagner son père au Mali où il découvre beaucoup de pauvreté, mais aussi une grande richesse de cœur. Il revient en France plus heureux, grandi comme une image en 3D.

Sites web

Ressources-UNHCR

UNHCR

Lire des biographies de personnes réfugiées célèbres de partout dans le monde, incluant le Canada, telles Adrienne Clarkson, ancienne gouverneure générale du Canada.

Documentaire et films