• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Suggestions pédagogiques pour répondre aux besoins de l’élève francophone en situation de grand retard scolaire

Stratégies générales pour développer le bagage linguistique et culturel de l’élève
  • Avoir une attitude attentive à ce que l’élève dit plutôt qu’à la manière dont il le dit.
  • Mettre l’accent sur les habiletés à l’oral (la capacité d’expression et d’écoute de l’élève).
  • Lui fournir le vocabulaire nécessaire pour fonctionner dans la classe, dans l’école et dans sa communauté d’accueil.
  • Développer ses habiletés en lecture et d’écriture et mettre l’accent sur ses progrès.
  • Veiller à ce que l’élève puisse réutiliser dans différentes situations le bagage linguistique qu’il est en train de se construire, etc.
  • Tenir compte des caractéristiques liées à son vécu d’immigrant et de réfugié (diversité culturelle, retard scolaire, traumatisme, séparation d’avec la famille…) en vue de choisir les approches pédagogiques et les mesures de soutien socioaffectif appropriées.
  • Offrir du soutien visé ou spécialisé pour permettre la remise à niveau de l’élève.
  • Privilégier l’accès de l’élève à la classe ordinaire pour faciliter son inclusion scolaire et sociale.
Stratégies spécifiques pour développer les habiletés de lecture et d’écriture et l’identité culturelle de l’élève
  • Fournir à l’élève des moyens pour se faire comprendre ou pour exprimer sa compréhension (illustrations, dessins, objets, phrases-clés, gestes, etc.).
  • Maintenir la même formulation des consignes en appuyant celles-ci d’éléments visuels, de gestes, de séquences.
  • Fournir des points de repère qui se retrouvent dans différentes situations d’apprentissage. (ex. : le questionnement lors de situations de lecture de grands livres, la répétition de formulations dans les échanges).
  • Avoir un débit qui facilite l’écoute et la compréhension.
  • Faire vivre des situations d’apprentissage dans des contextes signifiants (ex. : acquisition du vocabulaire lors de la réalisation d’une tâche, d’un jeu, d’une dramatisation, etc.).
  • Différencier les attentes pour la réalisation d’une tâche.
  • Fournir à l’élève des outils non linguistiques et linguistiques (ex. : des objets concrets, des illustrations, des structures de phrases simples et répétitives).
  • Planifier et aménager des moments de célébration (célébrer, afficher et partager les réussites de l’élève).
  • Faire des liens entre le vécu de l’élève et ce qu’il sait et les nouveaux apprentissages.
  • Faire vivre des situations d’apprentissage motivantes qui sont sources de plaisir (jeux, chants, sorties, création et construction, danses, participation active, participation interactive, etc.) au cours desquelles l’élève peut jouer avec la langue ( jeux de rythme, avec les sons, avec des structures répétitives, avec des contrastes...), etc.
  • Faire vivre des expériences d’apprentissage variées qui rejoignent divers intérêts et styles d’apprentissage. (Pour aller plus loin sur le sujet, cliquez ICI ou ICI.
  • Mettre à profit les ressources (personnes, évènements, etc.) du milieu, en particulier la communauté francophone.
  • Modeler des façons d’exprimer, de penser, de représenter le monde, d’agir en français.
  • Tenir compte des réalités linguistiques du milieu de l’élève et du bagage de l’élève (langue maternelle, culture du pays d’origine, particularités de la langue - accent, expressions culturelles, etc.).
  • Faire vivre des expériences riches et motivantes qui contribuent à la construction culturelle de l’élève et du milieu (encourager la participation active, l’interaction, les projets de groupe et communautaires, etc.
  • Être exposé à des modèles, des produits et de la littérature jeunesse francophones.
  • Participer à des jeux et activités en français.
  • Veiller à ce que l’élève puisse réutiliser dans différentes situations le bagage linguistique et culturel qu’il est en train de se construire.
  • Planifier des situations d’apprentissage qui permettent à l’élève de contribuer à la vie francophone, d’en faire partie. Faire valoir l’importance de la contribution de l’élève à la vie francophone.
Source : Adapté de Outil d'information : portrait psychopédagogique de l'élève en francisation (consulté le 14 aout 2013).