• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

L’enseignement adapté de la lecture dans toutes les matières

La pratique de la différenciation pédagogique

Dans un contexte d'inclusion scolaire, l'enseignant peut recourir à divers moyens pour modifier le curriculum ou pour varier les activités d'enseignement afin de répondre aux besoins individuels des élèves en situation de grand retard scolaire et d'améliorer leur chance de réussite.

Adaptation de l'enseignement

Adapter l'enseignement, c'est appliquer « un processus qui consiste à prévoir, au moment de la planification, l'ensemble des moyens à prendre pour permettre aux élèves qui manifestent des besoins particuliers de réaliser les apprentissages reliés aux objectifs des programmes d'études
officiels ». (R. Legendre)

Deux grands types d'adaptation

  1. Les adaptations générales s'adressent davantage à un groupe de plusieurs élèves en difficulté et touchent :
    • l'orientation du groupe-classe,
    • le choix du matériel,
    • les arrangements et les dispositions du groupe.
    • le recours à l'apprentissage coopératif
    • le tutorat par les pairs.
  2. Les adaptations spécialisées s'adressent à des élèves qui ont des difficultés à traiter un contenu d'apprentissage si on ne leur fournit pas une aide spécifique. Lire à haute voix les instructions d'une tâche en études sociales ou en mathématiques à un élève qui a des difficultés prononcées en lecture est une façon de faire une adaptation spécialisée.

CONDITIONS LIÉES AU SUCCÈS D'UNE ADAPTATION DE L'ENSEIGNEMENT

L'adaptation doit :

  1. être facilement réalisable dans le contexte de la classe inclusive.
  2. promouvoir l'apprentissage actif de l'élève inclus dans la classe ordinaire.
  3. être conçue de manière à pouvoir être retirée progressivement et à mener l'élève en situation de grand retard scolaire vers plus d'autonomie.
  4. avoir un but clair et explicite, pour l'enseignant d'abord, mais aussi pour l'élève concerné, les autres professionnels qui interviennent auprès de l'enfant et les parents.
  5. nécessiter une planification réfléchie et s'inscrire dans un plan plus vaste d'aide à l'élève inclus dans la classe ordinaire.
  6. en aucun cas, nuire à l'apprentissage des autres élèves de la classe.
  7. éviter de stigmatiser l'élève concerné.
  8. être suivie d'une évaluation afin de s'assurer de son efficacité.

Pour des exemples d'adaptations spécialisées en lecture, cliquez ICI.