• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

La différenciation pédagogique en sciences

 

Pour que l’élève en situation de grand retard scolaire puisse faire sa remise à niveau en sciences, les éléments suivants sont à considérer :

L’ÉVALUATION DIAGNOSTIQUE

  • Déterminer quelles sont les connaissances des élèves.
  • Connaître le profil des élèves.

LA PLANIFICATION ET L’ADAPTATION DE L’ENSEIGNEMENT

  • Déterminer les sujets et les concepts à acquérir.
  • Distinguer le contenu du processus.
  • Examiner les choix de groupes.
  • Planifier des investigations et des expériences d’apprentissage différenciées.
  • Créer de situations ou des activités d’apprentissage en lien avec le vécu ou la culture de l’élève.
  • Varier le contexte, la tâche et les sources.
  • Utiliser les sciences pour développer des habiletés d’expression verbale et des aptitudes à écrire et à comprendre un texte.
  • Évaluer l’apprentissage des élèves.

LES STRATÉGIES D’APPRENTISSAGE

  • Utiliser des stratégies d’échafaudage.
  • Établir des liens entre les connaissances et les compétences.
  • Recourir à différents regroupements des élèves.
  • Fournir l’information dans de multiples formats.
  • Offrir des choix aux élèves.
  • Encourager une participation active et une pensée critique.
  • Aider les élèves à structurer, analyser et gérer l’information.
  • Encourager de nouvelles interprétations et la réflexion personnelle.
  • Favoriser la réussite et donner des occasions de partager les réussites.
  • Créer des possibilités d’autoévaluation.

Les questions d’unité sont une façon de fractionner les questions essentielles en parties plus ciblées. Elles peuvent être axées sur les aspects spécifiques de l’unité, comme ce qui suit :

  • développer le vocabulaire;
  • étudier les termes et les concepts;
  • diriger les recherches.

Pour des renseignements complémentaires sur la différenciation pédagogique dans la classe de sciences, cliquez ICI.