• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Pistes de planification différenciée à explorer

L’ACCENT SUR LES HABILETÉS EN LECTURE ET EN ÉCRITURE

Les élèves en situation de grand retard scolaire devraient lire et écrire tous les jours. Pour la remise à niveau de l’élève, il devient essentiel de consacrer près de 120 minutes par jour au développement des habiletés de lecture et d’écriture.

Le soutien visé ou spécialisé offert peut s’effectuer par courtes périodes au cours de la journée. Il doit permettre à l’élève d’étudier des sujets et des concepts en profondeur, de s’engager dans des projets de recherche, de se livrer à des questionnements et d’utiliser ses acquis dans de nouveaux contextes.

Un programme de « littératie » efficace inclut l’évaluation continue, l’enseignement ciblé en vue de répondre à des besoins d’apprentissage particuliers et des activités ouvertes de lecture et d’écriture qui développent les habiletés supérieures de la pensée, en favorisant l’inclusion scolaire de tous.

Les enseignants de toutes les disciplines (études sociales, mathématiques, sciences, bienêtre, TIC, etc.) sont invités à travailler en concertation pour favoriser le développement des compétences des élèves en situation de grand retard scolaire.

L’outil de planification d’un scénario pédagogique, basé sur la pyramide d’interventions, permet de planifier une unité ou une leçon de manière à répondre aux besoins spécifiques des élèves. À des moments opportuns, un élève en situation de grand retard scolaire aura besoin de soutien visé ou spécialisé pour faciliter son développement linguistique et cognitif.

PlanificationDefferenciee

 

Pour des pistes sur la planification intentionnelle (selon l’approche différenciée), cliquez ICI.