• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Anglais langue seconde

ESLSelon leur pays d’origine, les élèves réfugiés francophones, ont souvent peu ou pas de connaissance de l’anglais. L’enseignement de l’anglais comme langue seconde est donc à privilégier pour les élèves ayant des compétences limitées en anglais, d’autant plus s’ils sont en situation de grand retard scolaire.

Dans un milieu minoritaire, l’apprentissage de l’anglais devient un besoin incontournable pour les familles immigrantes. Ces derniers constatent vite que, pour se trouver du travail, avoir accès à certains services gouvernementaux, échanger avec leurs voisins, il est utile de parler l’anglais. Aussi faut-il rassurer les parents que l'enseignement reçu permettra à l’élève qui fréquente une école francophone de développer les compétences nécessaires pour communiquer en anglais.

Selon le tableau des caractéristiques principales des apprenants en langue seconde présenté par Alberta Education, la majeure partie des élèves en situation de grand retard scolaire se situerait aux niveaux 1 et 2 en anglais.

Niveau 1 :

  • Ils découvrent la langue anglaise.
  • Ils ont suivi quelques cours d’anglais comme langue étrangère ou n’ont reçu aucune formation.
  • Ils ont habituellement des compétences langagières dans leur langue d’origine.
  • Ils peuvent avoir fréquenté des classes où l’anglais avait cours.

Niveau 2 :

  • Ils sont débutants et ont suivi quelques cours en anglais.
  • Ils ont des compétences limitées en anglais.
  • Ils ont fréquenté l’école par le passé.
  • Ils ont développé des habiletés en lecture et en écriture appropriées à leur groupe d’âge dans leur langue maternelle.

Ressources complémentaires

Pour s’informer sur l’approche générale de l’enseignement de l’anglais seconde, cliquez ICI.