• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Messages rassurants et bienveillants

MessagesRassurantsLes élèves ayant un vécu de réfugiés sont sensibles aux messages verbaux et non verbaux.

La communication intentionnelle de messages empreints de douceur et de compassion est susceptible de créer des liens forts entre les enseignants et les élèves.

Message clés

Façons de l’exprimer en salle de classe

Je m’intéresse à toi. Prendre quelques minutes lors de son temps de préparation pour regarder l’élève participer à des activités qu’elle/il aime (ex. : éducation physique, arts, etc.).
Je t’accepte. Exprimer votre colère avec calme et compassion lorsqu’un enseignant ou un adulte vous rapporte un incident additionnel dans la cour de récréation (ex. : bataille entre élèves).
J’agis de façon constante. Indiquer à l’élève que vous êtes toujours autour (dans la salle de classe ou ailleurs) cinq minutes après le début de l’heure du diner si elle/il a besoin de parler. Soyez là!
Je peux interpréter les signaux lancés et y réagir. Remarquer si l’élève change son comportement et le questionner (ex. : si l’élève est plus calme que d’habitude, s’informer de son état.)
Je serai là, même lors des moments difficiles. S’assurer d’écouter le point de vue ou la version de l’élève même si elle/il est manifestement responsable d’une situation problème. (ex. : lorsqu’elle/il est blâmé(e) pour une bataille.)
Les adultes peuvent aider. Signifier à l’élève que vous êtes là pour l’aider,  juste avant qu’il amorce une activité difficile.
Tu as des compétences. Faire des commentaires positifs la toute première fois que l’élève suit une routine (ex. : joindre le groupe et s’assoir sans bousculer ou toucher personne.)
Tu es en sécurité. Écouter, apporter du soutien et agir si l’élève se plaint de problèmes dans la cour de récréation.

 Source : Adapté de Hamre and Pianta, 2006.