• image
  • image
  • image
  • image

L'élève réfugié

Stratégies pédagogiques pour une culture de l’inclusion

Stratégies Mises en pratique
ÉTABLIR un climat favorable à la communication entre les élèves
  • Établir des rapports de confiance entre élèves et entre enseignants et élèves.
  • Proposer des activités collaboratives en classe et à l'école.
  • Former de (petits) groupes hétérogènes.
  • Fournir des occasions fréquentes de rétroaction (conseil de coopération, groupe d'appui pour adolescents, etc.).
  • Maintenir une communication fréquente avec les parents (réussites et difficultés).
METTRE EN ÉVIDENCE des stratégies métacognitives
  • Encourager les élèves à se servir des stratégies métacognitives au début de tout projet: le SVA (ce que tu sais déjà, ce que tu veux savoir et comment tu vas y arriver) pour appuyer la révision des connaissances acquises antérieurement.
  • Appuyer le processus de réflexion critique chez l'enfant.
  • Recourir à des feuilles de route, des organisateurs graphiques, etc.
  • Faire la modélisation des tâches.
PRIVILÉGIER un processus d'apprentissage dirigé par l'élève
  • Favoriser l'autogestion et l'autoévaluation de l'apprentissage.
  • Encourager la participation de chacun pour organiser l'espace physique de la salle de classe et des diverses ressources présentes.

ADOPTER des approches centrées sur les élèves ayant des besoins particuliers

  • Recourir à une pédagogie différenciée pour permettre aux élèves de travailler à leur rythme.
  • adaptation des activités des élèves plus ou moins avancés dans le cadre des activités communes;
  • Reconnaitre les styles d'apprentissage variés.
  • Créer des exceptions pour les élèves en difficulté ou en retard scolaire (ex. : exemption des évaluations provinciales).
  • Faire le suivi attentif des élèves.
DÉDRAMATISER les difficultés en faisant des adaptations pertinentes.
  • Dédramatiser les erreurs en les faisant partie prenante de l'apprentissage.
  • Encourager l'utilisation de la technologie (ordinateurs portables) pour les élèves ayant de la difficulté avec le processus papier-crayon.
  • Faire l'enseignement en grand groupe;
  • Choisir l'enseignement individuel (en retrait du grand groupe) pour de courtes périodes dans le but de faciliter la réinsertion en salle de classe.